Camgirls – Les héroïnes de la Webcam ?

Mais comment faire pour devenir une qui réussit parmi l’océan de Camgirls sur le web ? Découvre vite le témoignage d’une ex animatrice de Camcokine sur Madintouch qui partage son expérience avec une de ses amies coquines !

camgirls
Bad Sexy Girl la plus Sexy des camgirls
Sommaire

Bad Sexy Girl fait découvrir à Olivia le métier d’animatrice webcam

Les expériences s’enchaînent pour notre belle auto-stoppeuse, Olivia, qui a découvert et apprécié le candaulisme et a multiplié les « rencontres sexes » cannoises. Elle a égrainé les profils sur Mad2Moi et vogue désormais vers de nouvelles aventures.

Olivia a rendez-vous chez Bad une accro à Madintouch et Mad2Moi, l’une de ses meilleures amies, qui va lui présenter son métier de camgirls sur le web. Elle exerce sur un site de live show cam depuis plusieurs années. Dans sa maison, elle a aménagé une pièce spécialement conçue pour réaliser ses shows virtuels.

Salut, moi c’est Bad Sexy Girl ou Bad ou encore BSG. Je suis camgirl depuis quelques années déjà. Je vais t’expliquer dans la vidéo comment j’ai connu ce métier et comment j’ai commencé, ainsi que ce que j’apprécie dans ce travail. Je propose pas mal de choses : showcams, vidéos, photos, lingeries portées et autre coquineries… ainsi que de la domination et de la soumission pour les amateurs de BDSM. Si tu veux en savoir plus n’hésites pas à visiter mes liens. Ne t’en fais pas je mord pas… Sauf si tu me le demandes !! A bientôt les coquins

Lors des shows de Camgirl, elle est majoritairement seule

(mais peut être accompagnée de temps en temps par son mari, ou des amies camgirls)

N’étant pas très à l’aise avec l’idée de se montrer en cam pour un duo lesbien, Olivia a accepté de venir mais à la seule condition de n’être que spectatrice. Elle préfère ne pas être visible et ne veut pas que les viewers sachent qu’elle est présente.

Olivia arrive chez Bad Sexy Girl, qui est vêtue d’un débardeur noir, une jupe en cuir et des sous-vêtements noirs. Elle est brune aux cheveux mi-long, ses yeux sont marrons, elle est de taille et de corpulence pulpeuse et sa poitrine est tout aussi généreuse que celle d’Olivia.

Elle habite une grande maison, avec un très beau jardin. La maison comprend plusieurs chambres réparties sur deux niveaux, dont une réservée aux cams. Bad, passionnée par la décoration d’intérieur a arrangé la décoration de la maison dans un style moderne et épuré.

Après que les deux amies aient pris le temps de boire un café et de discuter, Bad invite Olivia à entrer dans son espace de débauche et de luxure. Là où elle peut pleinement exercer son métier de webcameuse sur différents sites.

La pièce est toute blanche, avec des cadres représentant des dessins de femmes sensuelles et sexy. Il y a un dressing où sont rangés de nombreuses tenues, des chaussures, des déguisements et des masques. Au-dessus de la penderie, une étagère où sont disposés des sex-toys de formes, de tailles et de matières différentes.

Sous le lit, une boite renferme tous les accessoires et matériels nécessaires à la pratique du BDSM (pour les séances de domination). Il y a des tenues en cuir, des cravaches, des paddles, des liens, et d’autres ustensiles qu’Olivia ne connaît pas, et ne souhaite pas en savoir plus.

D’ailleurs, il a été convenu que si un show virtuel BDSM était commandé par un client, elle sortirait. Il y a un ordinateur portable qui fait face au lit sur une table passant au-dessus de ce dernier. Evidemment, repose sur un trépied l’objet indispensable : la webcam, qui selon Bad est la meilleure au monde, ainsi qu’un micro professionnel. La webcam propose une image 4K, permet de faire des shows et des vidéos d’une qualité exceptionnelle.

Bad se connecte sur son profil camgirls afin présenter le site à Olivia.

camgirl bad sexy girl brune pulpeuse
Dans l'intimité des vraies camgirls

Immersion dans l’intimité d’une camgirl

Bad montre à Olivia la fiche de présentation sur laquelle elle propose un aperçu de sa personnalité en tant qu’animatrice camgirl. Elle explique le fonctionnement du site à Olivia.

Sur son profil, on peut découvrir toutes les spécialités que propose Bad, et elles sont nombreuses :

  • Des shows privés via Skype
  • Des téléphones roses
  • Des tchats coquins
  • Des photos et vidéos (sur mesure ou déjà mis sur le site)
  • De la lingerie portée et autres objets pour fétichistes
  • De la domination…

Les utilisateurs ont la possibilité d’échanger avec elle via le chat privé

Elle propose toutes sortes de shows privés (avec des durées qui oscillent entre 10 et 30 minutes) :

–          Le show soft : strip tease, essaye de lingerie : de la sensualité en somme.

–          Le show hard : masturbation avec gode, fellation sur gode, branlette espagnole, contrôle de la masturbation du client (jerk off instructions) ;

–          Le show extrême : double pénétration vaginale, fist, fontaine uro, ou encore avec un partenaire, ou avec des sextoys connectés (le client peut contrôler la vibration du sextoys)

–          Le donjon soft : tout ce qui concerne la domination psychologique : insulte, humiliation, rabaissement.

–          Le donjon hard : tout ce qui concerne la domination physique : anal, ballbusting (coup dans les testicules), orgasmes ruinées…

–          Le donjon extrême : électrostimulation, sonde urétrale …

Enfin, Bad fait découvrir à Olivia l’espace boutique où elle peut vendre des photos, des vidéos, des sous-vêtements souillés, etc.

–          Des médias (photos / vidéos) sont présent sur le site et peuvent être achetés et accessibles directement après l’achat.

–          Des médias sur mesure : après une discussion en privé pour se mettre d’accord sur le type de photo ou de vidéo

–          De la lingerie portée le temps que le souhaite le client

–          Ainsi que de la domination avec diverses pratiques comme du monnaie slavering ou encore des contrats de chasteté avec cage.

Comment utiliser l’interface coquine avec les clients ?

Après ce tour d’horizon, Bad explique à Olivia, qu’il y a 2 types de clients ; ceux qui sont là uniquement pour le show et qui se foutent bien d’en savoir plus sur l’hôtesse. Ils sont essentiellement là pour la mater sans forcément allumer leur cam.

Et puis, il y a les autres, qui prennent le temps de la saluer, de savoir comment elle va, ils définissent ensemble un show, s’il est possible de le faire ou non. Au fil des échanges elle a donc la possibilité de créer un nouveau show qu’ils pourront acheter et qu’elle garde afin que d’autres en profitent.

En général, durant le show virtuel, ils participent, ils sont impliqués et elle apprécie qu’il y ait une volonté de plaisir partagé. Une fois ses shows terminés, Bad prend toujours le temps de recueillir les impressions de ses clients.

Il est très important pour elle que ces derniers soient satisfaits de ses prestations. Par la suite, elle n’hésite pas à les recontacter et à leur proposer de nouveaux shows.

À l’issue du show, le site offre la possibilité de laisser un commentaire sur le profil de l’animatrice. Cela permet entre autres de fournir des témoignages pour les clients potentiels qui visitent son profil.

Les présentations de concept webcam étant terminées, Bad décide de rentrer dans le vif du sujet pour qu’Olivia se rendre compte du fonctionnement chez les camgirls vu de l’intérieur.

A quoi ressemble un show privé virtuel avec des camgirls ?

Tout d’abord, elle commence par consulter ses messages privés.

Elle en reçoit beaucoup chaque jour et prend toujours le temps d’y répondre. Dans certains cas, les camgirls se réservent le droit de bloquer les profils désagréables ou impolis. Mais elle prévient toujours son interlocuteur avant.

En effet, elle est consciente que certains clients ont des envies atypiques qu’elle respecte, mais qu’elle ne partage pas. Pour autant, elle sait rester professionnelle et les orienter vers d’autres profils d’animatrices, qui sauront répondre à leurs besoins.

Parmi les messages reçus, un homme dont le pseudo est « tbm75 », souhaite prendre un show dès que possible. Elle lui indique donc qu’elle est disponible et discute avec lui afin de cerner ses attentes.

« tbm75 » a envie de la voir se masturber, Bad le renvoie donc sur la liste de ses shows privés où il choisit le show « masturbation » pour une durée de 10 minutes. Une fois la transaction effectuée, Bad reçoit une notification et n’a plus qu’à valider pour accepter le show.

Ensuite, Bad lui envoi son adresse skype afin de se retrouver tous les deux et de commencer le show. La diffusion démarre et elle découvre alors un homme d’âge mur, bedonnant, chauve, et barbu. Il sourit et a l’air sympathique. Il porte un t-shirt de foot (n’y connaissant rien en la matière, Bad ne saurait dire de quelle équipe il s’agit).

« Bonjour, comment vas-tu ? lui lance-t-elle.

– Bien merci et toi ?

– Très bien. Tu me vois bien ? Tu m’entends bien ?

– Oui nickel.

– J’espère que tu es bien chaud, et que tu vas passer un bon moment en ma compagnie.

Elle commence alors à se montrer en lingerie, puis à faire un strip tease avec une danse lascive. Puis elle se caresse le clitoris, elle ne pose qu’un doigt dessus, et fait de simples allers retours. Puis elle commence à prendre son gode réaliste et d’une très bonne taille et commence à le branler puis le sucer en regardant droit dans la caméra (pour donner l’effet un POV – Point of Vue)

De son côté, « tbm75 » retire son caleçon, laissant apparaître son membre qui pointe droit vers sa caméra. Bad commence à se malaxer les seins.

Elle regarde « tbm75 » avec des yeux de coquine et lui dit « imagine que tu mettes ta grosse queue entre mes gros seins ». « tbm75 » semble encore plus excité et commence à se branler vigoureusement. 

Émoustillée par cette vue, elle commence à insérer délicatement ses doigts dans sa chatte ruisselante. « tbm75 » serre ses couilles bien pleines et invite Bad à continuer ainsi. Elle attrape alors un de ses godes et commence à le rentrer habilement en elle.

Tout d’abord, elle reste allongée puis, elle fait mine de s’asseoir sur lui et se pénètre en faisant des va-et-vient énergiques avec son bassin. Olivia est subjuguée par la beauté du spectacle que réalise son amie. Une chaleur de désir commence à l’envahir et elle sent la cyprine souiller son lit…

Pour le moment, elle parvient à résister à l’envie de se toucher et garde ses mains le long de son corps. Mais, elle sent très bien que l’excitation devient incontrôlable. Elle finit par se lever discrètement afin de ne pas déranger Bad, pour prendre l’un des sex-toys posés à ses côtés.

Son amie lui fait un clin d’œil et un sourire sans pour autant que son viewer ne remarque quoi que ce soit. Olivia prend place dans le fauteuil hors champ et retire son pantalon et son string.

Brûlante d’envie, elle lubrifie sa chatte à l’aide de sa mouille abondante et se pénètre sous les yeux de son amie. Elle synchronise ses mouvements avec elle, ce qui ne fait que décupler leur excitation respective.

Bad la plus chaude des camgirls alterne les positions, sur les demandes de son client, qui semble être pleinement satisfait. Elle le guide aussi afin qu’il n’aille pas trop vite et puisse profiter de la totalité du show sans éjaculer.

La vue combinée du sexe gros et dur de cet homme au bord de l’explosion et d’Olivia qui a l’air de prendre son pied, stimule davantage la jouissance de Bad. Elle commence à pousser de petits gémissements et prévient « tbm75 » qu’elle est proche de l’orgasme et qu’elle veut qu’il vienne en même temps qu’elle.

Elle hurle telle une lionne et « tbm75 » finit par gicler tel un geyser. Bad se caresse les seins en lui disant qu’elle a tout reçu sur ses gros seins et qu’elle a trop kiffé.

Le show se termine, elle lui demande s’il a apprécié ce moment à ses côtés, elle le remercie et lui dit qu’elle espère le revoir bientôt. Puis, elle coupe sa caméra, avale un verre d’eau fraîche, et se rhabille.

Elle regarde Olivia qui n’a d’autre choix que de faire de même. Toutefois, cette dernière espérait secrètement poursuivre ce moment et ne pas s’arrêter à une simple masturbation.

Bad remarque vite sa frustration et lui indique que l’après-midi ne fait que commencer et qu’elles auront d’autres occasions.

Elles se dirigent alors au salon et prennent place au bar. Bad offre tout naturellement un Mojito à Olivia la novice de Madintouch qui partage son goût pour ce cocktail. Olivia lui demande si ce n’est pas frustrant de ne faire que du virtuel, d’attendre qu’un show soit pris avec le risque que personne ne la sollicite.

Bad lui répond que cela fait partie du jeu et qu’elle n’a jamais l’impression de perdre son temps puisque cela finit toujours par porter ses fruits. Du reste, elle lui rappelle qu’elle a quand même gagné 250 euros en moins de 3 heures.

Quant au réel, elle peut le faire quand elle le souhaite avec son homme, et il lui arrive de temps en temps de faire des cams avec lui ou avec des amies. Lors de ces soirées, il y a plus de monde et les shows camgirls s’enchaînent plus rapidement.

Néanmoins, elle insiste sur le fait qu’elle ne mélange pas sa vie virtuelle avec sa vie réelle. Elle met un point d’honneur à séparer les deux.

Par ailleurs, lorsqu’elle est en showcam, le fait d’imaginer que des hommes puissent prendre du plaisir en la regardant et qu’ils la désirent lui donnent beaucoup de satisfaction. Pour elle, l’exhibition est une pratique très stimulante.

Quelque peu sceptique, Olivia croit son amie, mais doute tout de même que cela puisse lui convenir à long terme. Pour autant, elle se dit qu’après tout, il en faut pour tous les goûts.

Après avoir pris l’apéritif et grignoté, les deux amies retournent dans l’antre du sexe de Bad et se reconnectent. Bad propose à Olivia de venir près d’elle devant la caméra. Hésitante, elle finit par accepter, mais uniquement pour des shows privés. Cette dernière ne se sent pas prête à s’exhiber en public sous les regards nombreux.

Olivia se met dans la peau des camgirls

Cette petite coquine d’Olivia espère secrètement prendre du bon temps avec Bad en utilisant le prétexte du show privé.

Bad l’ancienne animatrice de camcokine annonce donc sur ses réseaux de camgirls qu’elle est disponible en duo pour des shows privés et publie une photo chaude des 2 complices en petite tenue (sans montrer leurs visages).

A peine l’information diffusée, les messages affluent sur le chat de Bad. Elle échange avec chacun des utilisateurs et finit par accepter un show avec « bitebiendure ». Bad avait déjà eu plusieurs contacts avec lui, restés sans suite.

Bad lance le show et les deux coquines camgirls découvrent alors un homme d’une quarantaine d’années, il est à la fois svelte et musclé, ses cheveux sont longs et bruns. Il a un look de surfeur, ce qui ne leur déplaît pas du tout.

Bad le salue et lui demande s’il va bien et si la vue lui plaît. Ce dernier opine du chef et lève un pouce en l’air. En effet, « bitebiendure » a un casque sur les oreilles et ne peut pas parler pour ne pas éveiller les soupçons de sa femme qui se trouve dans une pièce à côté.

Olivia est plus que tendue, c’est une première pour elle et elle ne sait pas très bien comment se comporter. Bad, qui comprend tout à fait l’effet intimidant que peut provoquer la situation, la met à l’aise et commence par lui caresser les cheveux.

Puis, elle l’embrasse délicatement dans le cou et prend le lobe de son oreille entre ses lèvres. Olivia frissonne et semble plus détendue. Bad lui retire son haut et saisit sa magnifique poitrine qu’elle masse tendrement.

Olivia n’est pas encore tout à fait à l’aise et se laisse faire sans bouger. « Bitebiendure » écrit sur son clavier pour demander si tout va bien, car il ressent la gêne d’Olivia.

Bad lui répond que c’est la première fois pour Olivia, mais qu’il ne s’inquiète pas, elle va la décoincer rapidement. Parole d’experte des camgirls !

Bad pose désormais ses lèvres sur celles d’Olivia puis descend sur sa poitrine, Olivia se détend peu à peu, ses mains commencent alors à caresser les cheveux de son amie, ses ongles effleurent la peau de son cou puis de son dos.

L’atmosphère se réchauffe, Olivia poursuit son exploration sur les reins de Bad, puis sur la cambrure de ses fesses.

Bad en profite pour déshabiller totalement Olivia. Elle prend une cravache à plumes et caresse le corps d’Olivia. La coquine parvient enfin à lâcher prise et s’abandonne au plaisir que lui procure sa complice.  La douceur des plumes qui parcourent les zones érogènes de son corps lui fait un bien fou.

Voyant Olivia offerte à elle, Bad commence à déposer ses doigts sur le vagin d’Olivia, elle la pénètre délicatement avant d’aller la lécher. Olivia, sous la volupté des coups de langue de sa partenaire se sent pousser des ailes.

Ainsi, elle suggère à Bad de se mettre en position de 69 afin qu’elle puisse également lui administrer un cunni et lui donner du plaisir.

La chatte de Bad dégouline de cyprine, « Bitebiendure » envoie des commentaires sur le chat pour manifester son contentement. Il branle son gros chibre bien dur de plus en plus rapidement. Bad sent que s’il continue ainsi, il va venir trop vite, elle lui propose donc de ralentir ses mouvements et de suivre ses instructions.

Bad va chercher un gode et le pose entre elle et Olivia. Elles le saisissent chacune d’une main et invitent « Bitebiendure » à reproduire les mêmes gestes sur sa queue en feu. Avec douceur et délicatesse, les deux coquines tentent de réfréner l’ardeur de « Bitebiendure ».  Mais Bad le sait, il ne pourra pas contenir son foutre très longtemps.

Elle décide alors de provoquer le bouquet final en suçant le gode à deux bouches. Elle effectue un zoom sur le gode et leurs bouches. Ce magnifique spectacle ne fait que monter la température de l’utilisateur qui finit par cracher en lâchant un hurlement de libération et de délectation.

Les deux nymphes font mine de lécher le nectar de « Bitebiendure ». Bad lui demande s’il a aimé, le remercie et l’invite à lui laisser un commentaire.

Les camgirls sont désorientées par le moment qu’elles viennent de partager, elles décident de poursuivre leur soirée hors caméra

À propos de l'auteur :

Plan cul discret

Vos derniers articles

mad2moi meilleure application libertine accueil

La meilleure application libertine de rencontre en 2021

Soldez tous vos comptes sur les autres sites de rencontre amoureuse ou libertine ! Avec l’application libertine Mad2Moi plus besoin de carte bleu pour faire de belles rencontres avec ou sans lendemain. Que vous soyez en France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Canada, Afrique, aux USA. Il y a un large éventail de profils qui correspondront à

Lire la suite »

Partagez Madintouch

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 réponses

  1. Olivia s’est beaucoup amusée sur camco
    Elle y a découvert un nouveau monde de plaisir avec son amie clitorine…
    Peut-être qu’elle remettra ça un jour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + dix-huit =