fbpx
Wyylde le premier réseau social libertin en vogue est-il vraiment devenu incontournable ?
Wyylde meilleur site de rencontre libertin

Wyylde le premier réseau social libertin en vogue est-il vraiment devenu incontournable ?

Wyylde le premier réseau social libertin en vogue est-il vraiment devenu incontournable ?

Je parie que tu te demandes encore quel est le meilleur site de rencontre coquine, comme la très célèbre plateforme échangiste Wyylde  (inscription ici) ? Laisse-moi te guider dans cette vaste quête du Graal exotique ! Difficile de trouver des rencontres libertines que l’on soit seul ou en couple, pas vrai ? Pire encore, des femmes chaudes prêtes pour s’émanciper du carcan originel de la mère au foyer et qui soient parées à se lancer à l’assaut avec toi sur Wyylde and co !

Pour te mettre en appétit, tu peux lire une de nos expériences Wyylde qu’une de nos lectrices a partagé avec délectation à propos de sa venue dans le club libertin, le Tantra.

Ce lieu de débauche est situé à l’intérieur du village naturiste, au Cap D’Agde.

Régale-toi bien plus encore avec la très jolie beurette Gyna qui compare PlaceLibertine et Wyylde dans son témoignage sur les meilleurs sites de rencontres libertins !

Découvre l’initiation inédite d’un homme d’une quarantaine d’années qui témoigne de ses expériences via Netechangiste, l’ancien nom de Wyylde !

Wyylde
(Source image stat-rencontres.fr)

Notre avis sur Wyylde (le N°1 Libertin)

Retrouvez notre avis et toute l’analyse de Wyylde, le site leader en terme d’audience de la rencontre libertine en France.

Première communauté libertine en France et bientôt en Europe.

Wyylde rassemble la plus grande communauté libertine en ligne de France. Ce site de rencontre, dont le nom était auparavant Netechangisme, a su garder son cap avec son modèle libertin, tout en conservant ses membres les plus fidèles ainsi que leurs historiques d’échanges depuis la refonte de Netechangiste à Wyylde.

En effet, Wyylde est construit sur le modèle d’un réseau social, destiné aux rencontres libertines sans complexes. Il est sans aucun doute la plateforme de rencontre qui séduit toutes les personnes souhaitant assouvir satisfaire leurs fantasmes.

Rappelons que Wyylde est un site exclusivement réservé aux personnes majeures, car on y retrouve des webcams, des photos coquines et des vidéos explicites et osées. De prime abord, les membres ont accès aux profils des autres membres inscrits et peuvent voir des photos et vidéos avant de prendre contact.

Analyses statistique des échangistes dans Wyylde

Voici notre analyse statistique sur ce site de rencontre libertine :

  • Les tarifs de Wyylde

L’inscription sur Wyylde est gratuite. Toutefois, la plupart des fonctionnalités sont bloquées. En effet, il est possible d’entrer en contact avec les autres membres. Vous pouvez également envoyer et recevoir des messages privés. Avec cette formule d’accès gratuit, vous accédez à l’intégralité des résultats de recherches et consultez les photos de profils et les contenus multimédias mis à disposition publiquement des autres membres.

Bon à savoir : pour avoir un accès total au site libertin, il faut souscrire à une offre d’abonnement payant pour les hommes, pour les couples et pour les femmes seules également. On peut noter que, par rapport aux concurrents, les prix sont particulièrement raisonnables. Il y a trois formules d’abonnement, dont une formule d’un mois à 14,90 euros, une autre formule de trois mois à 29,90 euros et enfin une formule annuelle facturée 79,90 euros.

Par ailleurs, il existe des bons gratuits pour Wyylde qui permettent d’essayer le site gratuitement pendant 3 jours mais avec quelques services restreints tel que le salon webcam entre autres.

Témoignage d’un couple sur le site Wyylde :

Wyylde

Ce samedi-là après avoir zoner sur Wyylde toute la matinée, nous avions envie de plage, mais nous ne voulions pas aller trop loin de chez nous, 45 minutes de route maxi, et bien sûr, une plage naturiste

Même si le Var compte quelques plages naturistes sympas, elles sont souvent trop fréquentées pour nous, ou difficiles d’accès.
Nous avions donc jeté notre dévolu sur la plage de sable fin avec un parking assez vaste, propice aux rencontres, une plage naturiste bien connue, calme et assez conviviale.

En ce mois de juin, l’eau était déjà douce, et nous avons passé une grande partie de l’après-midi à nous baigner. 

Puis, comme à notre habitude, à partir de 17 heures, on aime se reposer sur le sable chauffé et profiter du soleil qui descend pour nous faire dorer sans risque de brûlures.

J’adore masser Christiane dans ces moments-là. Une fois sèche de la baignade, elle se couche sur le ventre, et moi, je m’installe, à genoux sur ses cuisses pour lui masser le dos, les fesses et les jambes. L’huile que j’utilise n’est pas grasse, elle laisse une belle et douce peau, si le sable n’est pas de la partie, et ce jour-là, il était aux abonnés absents.

Sur la plage, on ne se place pas toujours au même endroit, on aime bouger, ce jour-là nous nous étions installés vers le bout de la limite naturiste

Là où l’estran redevient « textile », un peu à l’écart des habitués braillards et sans gêne, presque collés aux barrières, nous étions à 10 mètres de la limite, après nous, restait un homme seul inscrit sur Wyylde de 50 ans environ.

 Ainsi qu’un autre naturiste libertin sur Wyylde lui aussi, plus jeune, 35 ans environ.

Christiane, toujours sur le ventre, la tête tournée à droite, portant ses Ray-ban orange et bleues, ronronne de plaisir sous mes mains qui la massent sur tout son côté pile. Elle me dit alors : 
« Je crois que les 2 gars aiment le spectacle, le plus vieux a même une érection qu’il essaye de cacher, mais pas trop. » 

Je regarde dans la direction indiquée par mon épouse et effectivement le monsieur dissimule mal son membre avec sa serviette de bain. Je réponds alors :

«  Pourtant, le spectacle n’est pas très hot, c’est juste un massage, rien d’autre. »

« Chéri, oui, tu me masses, mais ils m’ont matée tout l’après-midi, et je leur ai fait voir ce qu’ils voulaient voir, plusieurs fois en me penchant pour ramasser ma serviette ou pour enlever le sable imaginaire entre mes seins et mes cuisses, je pense qu’épilée comme je suis, ils n’ignorent plus rien de mon intimité. »

« Tu es vraiment terrible, je n’avais pas remarqué, je pensais que cet après-midi, c’était juste la plage, le soleil et voilà. »

« Tu sais que je n’aime pas prévoir, je préfère laisser aller mes envies, et là, j’ai envie qu’on me regarde. »

« Très bien mon Amour, on va voir cela et si ton instinct ne te trompe pas. Passe sur le dos, plie les genoux et écarte les cuisses légèrement, on va bien voir… »

Je me déplaçais donc pour me retrouver le long du côté droit de ma femme adorée, afin de lui caresser le ventre, et les hanches. Il n’en fallut pas longtemps pour que le plus jeune se déplace pour aller se baigner et trouver un meilleur point de vue sur l’intimité épilée de Madame… 

Il se trouvait maintenant à moins de 5 m de nous, Christiane regardait toujours à gauche, vers le plus âgé, seul maintenant : « Le monsieur se masturbe, discrètement, je lui souris, pour lui faire comprendre que ça ne me dérange pas.»

« Ma chérie, l’autre cherche une position pour mieux voir ton minou… »

À ses mots ma belle se redressa sur les coudes, et écarta un peu plus ses cuisses luisantes de l’huile de massage, je glissais doucement ma main entre ses cuisses, jetant un œil autour de nous pour voir si un « non-initié » pouvait surgir. Mais la plage était calme, plus de promeneurs.
Elle lui sourit, ce qui eut pour effet de l’encourager, il mit la main sur son sexe pour se masturber et le faire grossir. Il était d’une taille fort honorable. Je pense qu’il fût surpris de tant d’audace de notre part. Je caressais maintenant ma femme ouvertement.

Elle me dit :

« On leur demande de venir nous rejoindre ? »


À ses mots, ma belle se redressa sur les coudes, et écarta un peu plus ses cuisses luisantes de l’huile de massage, je glissais doucement ma main entre ses cuisses.


« Si tu as envie, bien sûr, dis-moi ce que tu veux ? »


« Je veux les branler, qu’ils me pelotent les seins, les fesses, les hanches, j’aimerais me faire lécher aussi… Peut-être »


« Avec plaisir mon amour, c’est toi qui leur fais signe ? »


«  Bien sûr, comme d’hab’… »


Joignant le geste à la parole, elle se tourne sur sa gauche, fait signe au plus vieux de venir. 

Se levant doucement, il vient se placer à gauche de mon épouse, et avec le dos de sa main lui caresse la hanche.

 Vous êtes très belle » dit-il…
Je le sens très timide, impressionné et maladroit, c’est charmant et on aime bien ça. Il ose à peine la toucher, ses caresses sont lentes, et ressemblent plus à des frôlements qu’à autre chose. 

On sent en lui l’homme qui prend plaisir à donner.
Elle sourit alors au second, à qui elle fait signe du doigt de venir vers nous, ce qu’il fait avec plaisir, mais reste juste aux pieds de mon épouse qui pourtant écarte les cuisses et se retrouve maintenant assise entourée de 3 hommes rien que pour elle. 


« Bonjour, ça vous plaît, messieurs ? »


Deux timides réponses, mais des sourires qui en disent long.


« Approche-toi ! » Dit-elle au plus jeune.

Il est grand, large d’épaule, avec une belle pilosité, ce qui change des naturistes habituels épilés parfois de manière étrange. Il avance, caresse les jambes de mon épouse, timidement.

« Approche plus, que je puisse caresser ta magnifique queue
Elle prit alors délicatement cette bite en main, la caressa comme elle sait si bien le faire. Contrairement aux films pornos où souvent les femmes secouent les membres à les faire se décrocher, ma femme a un savoir-faire très délicat, je devrais dire le plus délicat qui soit. Elle cherche les points de plaisir de ses partenaires, sur le phallus, le scrotum, le gland, par des jeux de pincement, de glissade de son pouce humide et bien d’autres choses qui vous mettent dans un état second. 

La caresse est subtile, loin des 50 allers retours à la minute des femmes pressées, elle aime prendre son temps.

Wyylde

Je me délecte de la voir caresser cette belle bite qui maintenant se dresse fièrement.

Notre autre compagnon n’est pas en reste non plus, il embrasse les seins, les épaules de ma belle, lui glisse des mots que j’imagine doux à l’oreille.

Nous savons ma femme et moi combien d’hommes sur Wyylde est ailleurs sont en manque. En manque d’amour, de tendresse et de sexe.

Alors, ils projettent, à ce moment-là, sur mon épouse tout ce qu’ils recherchent dans une femme, dans leur femme.

Elle abandonne le plus jeune qui s’enhardit un peu plus et lui caresse les lèvres maintenant gonflées par l’excitation.
Elle prend dans ses mains ce nouveau sexe, comme une offrande, un sexe plus petit, mais tout aussi désirable. Il est épilé, les bourses aussi. Elle prend un peu d’huile de massage et lui branle le gland.
Je savoure ces instants, comme si le temps était arrêté, juste pour nous, pour elle, pour son plaisir. 

Elle sourit, elle est à l’aise, sans contrainte, libre.


« J’ai envie de lécher ta chatte », dit doucement à l’oreille de ma femme son second amant. 

Elle jette sa tête en arrière, soupire, et rigole :
« Vas-y, profites-en ». 

Elle s’allonge et demande au plus jeune de venir remplacer le lécheur de minou.
Elle se tourne vers moi, m’embrasse à pleine bouche :

« Je suis ta salope, tu aimes que je sois ta chienne, je sais que tu aimes ça… »

« Oui ma chérie, tu es une vraie salope, la plus belle des salopes. »

Salope, c’est un compliment pour elle, être la femme, la salope dont chaque homme rêve. 

Oui ma chérie, tu es très salope, tu aimes jouir et jouir encore, profiter de la vie, de notre vie.

À ce moment-là, j’entends un bruit derrière nous, et en moins de 2 secondes, un homme se retrouve nu derrière ma femme. J’interroge mon épouse du regard, elle me donne, sans un mot, son accord pour que ce troisième joueur puisse participer. 

Lui est un habitué, il n’hésite pas à prendre les seins de ma belle en main, il la flatte, prend sa main pour qu’elle prenne sa bite à pleine main… Elle est déjà ailleurs, aux anges, elle roucoule intérieurement, elle est si belle.

Quatre hommes pour elle, même si, moi, je suis plus sur la surveillance : surveillance de la plage et surveillance pour la sécurité de ma femme.

L’ancien est maintenant allongé à plat ventre, entre les cuisses de Christiane, il la lèche et l’aspire doucement, sa langue remonte le long de la fente encore salée, depuis le périnée, jusqu’au clitoris. Elle coule, un nectar doux, suave et chaud. 

Il frotte son visage, c’est un festin, elle appuie sa tête avec une main pour qu’il se colle encore plus à son sexe, impudique. 

Elle se redresse pour me parler :


« Merci mon amour merci de me donner tout cela. Veux-tu que je les suce ? »


« Si tu en as envie, vas-y ». 

Je sais que lorsque qu’on la lèche, elle adore avoir une queue en bouche, comme lors d’un 69 quand nous sommes seulement tous les 2.


Le nouveau voyeur est très excité et beaucoup moins timide que les 2 autres. On sent l’homme pressé, presque mécanique. Elle le branle, mais il semble apprécier des mouvements plus rapides, plus fermes. 

Elle le prend en bouche, l’aspire très fort, il jette sa tête en arrière, grogne… Elle savoure… 

Elle est le jouet de ces hommes mais aussi leur maîtresse, elle s’abandonne, se livre mais a un pouvoir inouï sur eux…. 

Toute cette après-midi à la mater et sûrement à se masturber, ils ont le sexe gorgé de foutre, elle les contrôle, les tient sur le fil de la libération.

Après plusieurs minutes d’une fellation où elle a senti plusieurs fois la liqueur monter et où elle a relâché la pression pour bien montrer qu’elle est capable de contrôler.

Elle lâche sa queue, m’embrasse à pleine bouche, et me dit : « je t’aime, je vais m’occuper de l’autre queue, la grosse queue, ensuite je ferai jouir le nouveau sur mes seins ou sur mon cul… demande à mon lécheur de me mettre un doigt dans le cul…j’ai trop envie de me sentir femelle. »

Je tendis un tube de lubrifiant à son lécheur, en lui disant : « Vas-y doucement, un doigt puis un deuxième si elle est assez détendue, tu sentiras si elle aime, mais vas-y doucement… »

Il me sourit et passe à l’acte, doucement, j’imagine son doigt franchir la petite porte de ma femme. Elle se cambre, émet un « humm » de satisfaction et pousse elle-même son corps en avant sur le doigt qui la fouille. 

Elle ferme les yeux et attire vers elle, l’homme si viril et si timide, elle se frotte à son torse pour sentir son odeur de mâle, tend sa bouche pour un baiser profond, puis le repousse pour mieux prendre sa queue entre ses lèvres bouillantes. Elle le suce avec délectation, sortant le membre de sa bouche pour regarder son amant dans les yeux, et lui sourire : 
« Elle est bonne, ferme et douce ta bite, j’adore, je veux que tu jouisses sur mon gros cul. »

Il n’est pas sur le point d’éjaculer, il nous dira ensuite s’être masturbé et avoir joui 2 fois dans l’après-midi en matant les formes généreuses et impudiques de Christiane, ce qui remettra le feu dans le corps de ma douce.

Le nouveau s’astique avec fougue et demande de l’aide, ce qu’elle fait rapidement, sans se faire prier, en le prenant en bouche, mais cette masturbation frénétique l’a mis au bord l’orgasme : 

« Viens jouir sur mes seins, oui là hummm étales avec ta queue… Oui c’est bon, elles sont bien pleines, comme j’aime … »

A ces mots, il n’y résiste pas, et se dégage pour venir répandre son foutre sur les seins de la belle, dans un râle puissant. 

Elle lui caresse les bourses comme pour le vider jusqu’à la dernière goutte, forte de son pouvoir, elle termine en reprenant en bouche pour finir d’aspirer ce mâle trop pressé. Elle le remercie pour l’honneur de sa semence, extrait avec dextérité une petite lingette du sac de plage pour se nettoyer en une fraction de seconde. 

…..À suivre sur Wyylde et Madintouch si ça vous a plu, laissez un commentaire et un petit pouce bleu….

Madintouch Love & Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Madintouch

Exhibitionniste, libertine et amatrice de Porno Chic à la française. Superbe brune ... En effet, je pourrais être votre voisine, votre collègue ou simplement une femme que vous croisez dans la rue sans vous douter qu'en réalité se cache sous ce visage “d'ange” une vraie salope avide d'orgasmes à la chaîne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Abonne-toi vite à ma newsletter

Rejoins ma liste de diffusion pour recevoir une belle surprise !

You have Successfully Subscribed!