Le BDSM (Bondage, Domination, Discipline, Soumission, Sado-Masochisme) est une pratique sexuelle qui enregistre de plus en plus d’adeptes à travers le monde. Le plaisir dans cette pratique érotique provient du sentiment de dominer ou de se sentir dominé.

Démystifié et rendu moins tabou par des films et romans érotiques comme 50 nuances de Grey, le SM est désormais très en vogue. Cependant, pour trouver le ou la partenaire idéal(e) qui assouvira vos désirs sauvages, il est nécessaire de mettre en pratique quelques astuces. Découvrez dans cet article différents conseils pour trouver rapidement un ou une partenaire Sadomasochiste de jeux BDSM.

sadomasochiste
Sommaire

Définir son rôle dans une session Sadomasochiste

La pratique du BDSM avec un Sadomasochiste se déroule sous la forme d’une « session ». C’est le nom utilisé pour décrire l’acte en lui-même.

Il faut au moins 2 partenaires pour le déroulement de celle-ci. Une personne jouera le rôle de l’esclave (un homme soumis ou une femme soumise) tandis que l’autre sera la personne dominante (on parle alors de dominatrice, maitresse, maitre ou dominateur).

Bien sûr les rôles ne sont pas figés pendant la scène et l’esclave pourra devenir dominateur et le dominateur l’esclave. On parle alors de « switch ». Chacun est libre d’adopter le rôle qu’il souhaite, il n’y a pas de règle.

  • L’esclave : la personne qui recevra les châtiments, humiliations, coups et qui aime la souffrance physique ou psychologique. Cette personne tire du plaisir de la douleur ressentie.

 

  • Le dominant : la personne qui aime prendre le contrôle et dominer la personne soumise. Elle tire du plaisir de voir son esclave souffrir. Il y a une certaine forme de masochisme derrière ça.

 

  • Switch : une personne qui est à la fois esclave et dominante.

 

Avant de démarrer une session, il faudra définir les limites à ne pas dépasser. Celles-ci peuvent être physiques ou même psychologiques. C’est important car les 2 partenaires doivent prendre du plaisir pendant l’acte et les limites sont là pour mettre des barrières. Il n’y a pas de torture derrière le BDSM, c’est un acte sexuel consenti.

De plus, vous devrez définir un mot d’arrêt qui une fois prononcé, mettra fin à l’acte sexuel immédiatement. Choisissez un mot ou un geste « unique » et « hors contexte » comme « casserole » car un « non » ou un « arrête » ne signifie pas toujours stop.

Choisir un site de rencontre Sadomasochiste fiable

Dans le milieu érotique, les sites de rencontres de Sadomasochiste se sont imposés comme le meilleur moyen pour trouver rapidement d’autres adeptes.

En effet, discrets et efficaces, ces sites permettent de vous mettre en contact direct avec une large communauté d’amateurs de cette pratique érotique. Avec ceux-ci, vous pourrez échanger des idées pour plus pimenter vos séances BDSM, parler de vos fantasmes, découvrir les matériels tendances, flirter, faire des rencontres physiques.

Cependant, pour des résultats efficaces, il est conseillé d’opter pour un site de rencontre fiable et sécurisé. En effet, Internet regorge d’une multitude de plateformes frauduleuses qui n’ont pour seul objectif que d’arnaquer les internautes. Pour les éviter, il est conseillé de

  • Vérifier la présentation des sites : vous devez parcourir les différents sites de rencontres qui se présentent à vous afin d’analyser leur apparence visuelle. Vérifiez si le site est bien entretenu, s’il est bien fourni en informations et en images, si les contenus sont de qualité ;

 

  • Analyser la notoriété du site : il est recommandé de faire une prospection dans les moteurs de recherche afin d’apprécier la visibilité du site. De plus, vous pouvez vous rendre dans les forums et sur les réseaux sociaux afin d’analyser les avis des internautes sur ce site ;

 

  • Vérifier les mentions légales de la plateforme : évitez systématiquement les plateformes qui ne disposent pas de mentions légales. Si le site en présente, vérifiez si le siège social est bien mentionné. Ainsi, en cas de problèmes (escroqueries ou arnaques), vous pourrez vous y rendre avec votre avocat ;

 

  • D’éviter de fournir ses informations sensibles : fuyez les plateformes de rencontre qui vous obligent à donner vos coordonnées bancaires avant de valider votre inscription. Une plateforme sérieuse vous proposera des formules d’abonnement à la suite de votre inscription afin de profiter de ses fonctionnalités.

 

En mettant en pratique ces astuces, vous êtes certains de vous inscrire sur un site sérieux. En France, nombreux sont les amateurs BDSM qui conseillent de s’inscrire sur Bdsmattitude.com qui est une plateforme de qualité, fiable et sécurisée. En plus de proposer des rencontres partout en France, ce site vous permet de faire des rencontres dans plusieurs autres pays (Belgique, Suisse et bien d’autres).

Créer et embellir son profil Sadomasochiste

Dès que vous sélectionnez votre site de rencontre Sadomasochiste, vous devez effectuer votre inscription. Facile à réaliser, celle-ci se déroule généralement en quelques secondes seulement.

Après cette première étape, nombreux sont ceux qui font l’erreur d’abandonner la suite du processus pensant qu’elle a moins d’importance. En procédant ainsi, ceux-ci réduisent considérablement leurs chances de pouvoir attirer des partenaires puisque leur profil est incomplet et non crédible.

Pour éviter cela, vous devez renseigner toutes les informations nécessaires au sujet de votre orientation BDSM (dominateur (trice) ou plutôt esclave), de vos fantasmes, de vos qualités, de votre genre d’homme ou de femme. Vous pouvez également donner quelques informations personnelles sur vos capacités au lit (votre aptitude à supporter la douleur ou votre capacité à faire grimper votre partenaire au septième ciel).

Cependant, évitez d’utiliser un vocabulaire trop cru afin de ne pas rebuter les autres membres. De plus, afin d’avoir l’air plus crédible, il est conseillé d’agrémenter votre profil BDSM d’une photo de vous. Celle-ci doit être récente, claire et sans aucun effet.

Le but est de se rendre suffisamment attractif afin de trouver rapidement le partenaire idéal. Si vous pouvez vous mettre en situation, c’est encore mieux.

La personne avec qui vous communiquez pourra ainsi se projeter avec vous et s’imaginer pendant la scène. N’envoyez jamais de de photo personnelle de vous sans raison. Le BDSM est jeu de rôle, vous devez avoir l’autorisation de l’autre avant.

sadomasochiste

Discuter avec les autres amateurs BDSM

Après la modération et la validation de votre profil, vous pourrez commencer à échanger avec les autres pratiquants Sadomasochistes.

Pour faciliter les échanges, le site de rencontre BDSMattitude propose un tchat illimité grâce auquel vous pourrez discuter discrètement et simultanément avec plusieurs autres membres.

Ainsi, dès que vous tombez sur des profils qui vous intéressent, envoyez-leur directement un message.

Comment doivent se passer les échanges ?

Il est recommandé de créer le premier contact avec vos potentiels partenaires en leur envoyant un message intéressant.

Pour captiver leur attention, ce message peut être une blague, ou un compliment ou une phrase simple, mais pleine de sens. Si vos interlocuteurs (trices) répondent à votre message, alors vous êtes dans le droit chemin pour conclure.

Ainsi, discutez régulièrement avec ceux ou celles-ci pour mieux vous connaitre, identifier vos points communs, pour connaitre vos centres d’intérêt ainsi que vos fantasmes de Sadomasochiste. Le but est de créer une certaine connexion entre vous.

Pour accroître vos chances de rencontres, vous devez séduire votre interlocuteur (trice) en lui faisant régulièrement des compliments, en lui montrant de l’intérêt ou tout simplement en rentrant déjà dans votre rôle BDSM. De plus, vous devez privilégier le respect mutuel, la franchise, l’honnêteté, et la discrétion.

Initier des rencontres

Dès que vous réussissez à créer une excellente connexion avec votre futur(e) partenaire BDSM, vous pouvez lui proposer une rencontre physique. Si celui-ci (celle-ci) est d’accord avec cette idée, alors invitez-le (la) dans un endroit neutre comme un bar pour discuter en tête à tête. C’est une question de principe, vous ne savez pas avec qui vous discutez derrière un écran et le monde du BDSM est souvent comme étrange alors il vaut mieux toujours être prudent.

Lors de votre rendez-vous, discutez de déroulement d’une session, de vos limites, de votre passion pour le BDSM. Cependant, il est conseillé de ne pas en dire trop afin de conserver l’effet de surprise. En procédant ainsi, vous accroîtrez le désir entre vous.

Par ailleurs, il est conseillé de ne pas chercher à impressionner, mais plutôt de rester le plus naturel possible et d’être soi-même.

Une maitresse avec de l’expérience saura immédiatement si vous mentez ou si vous essayez de l’impressionner. Les personnes qui pratiquent le BDSM depuis des années apprécient l’honnêteté des échanges et la dévotion totale.

Quelques règles de sécurité à respecter pendant avec le Sadomasochiste

Afin que votre moment de plaisir se déroule dans les meilleures conditions, vous devez respecter quelques consignes de sécurité à savoir :

  • Définissez un mot de passe simple à prononcer qui permettra de tout arrêter ;
  • Evitez d’attacher la corde sur certaines parties du corps comme le cou, le pli des poignets, le pli du genou, sous les aisselles ;
  • Définissez vos fantasmes à l’avance pour éviter tout malentendu pendant l’acte. Échangez sur vos limites à ne pas dépasser ;
  • Gardez toujours une paire de ciseaux de sécurité à proximité ;
  • Maintenez la communication avec votre partenaire : dans le cas où vous êtes le dominateur (trice), il est conseillé de s’enquérir régulièrement de l’état de votre esclave, de vérifier la bonne circulation du sang dans ses membres.

Les accessoires à utiliser dans le BDSM

Dans le Sadomasochisme, toutes sortes d’accessoires peuvent être utilisés en fonction des rôles. Pour les personnes qui souhaitent démarrer, vous pourrez par exemple utiliser des foulards pour bander les yeux, une cravate pour attacher les mains ou les pieds, une plume pour chatouiller votre soumis(e) etc.

Des coffres kit de bondage peuvent également être achetés en ligne. Ils comprennent généralement des menottes en cuir, une cagoule, un bandeau pour les yeux, des cordes, un fouet ou une cravache.

Les plus initiés se tourneront vers des cordes spéciales, des cages de chastetés, des pinces à tétons, une sangle de pénis, un crochet de bondage en métal, une ventouse de clitoris, une roue Wartenberg, un gode ceinture, une combinaison en latex, une laisse en cuir, une balançoire de bondage ou même des cages.

Préférez toujours des accessoires de qualité d’une marque réputée pour éviter tout danger. En effet, les objets en silicone par exemple peuvent présenter des risques d’infections et si vous utilisez d’autres types de cordes, vous risquez d’asphyxier votre esclave.

Les accessoires sont une aide au jeu, ils ne sont pas obligatoires alors si vous décidez de les utiliser, soyez certain de la manière dont ils fonctionnent.

On ne devient maitre ou maitresse du bondage en achetant simplement des cordes ou des rubans. Il faut apprendre à faire les nœuds, les points sensibles, les risques etc.

Vous retrouverez tous ces accessoires pour Sadomasochiste sur tous les sexshops en ligne ou dans les boutiques physiques. Pensez à la Saint-Valentin ou aux fêtes de fin d’année pour vous offrir un kit du débutant par exemple.

À propos de l'auteur

Rencontre Discrète

Vos derniers articles

wyylde

Avis Wyylde : notre verdict après 3 mois de test

Vous trouverez l’avis & Témoignages sur Wyylde par la rédaction et notre fan club. Wyylde est-il encore le meilleur site libertin français ou une arnaque utopique ? Nous répondrons point par point sur le fonctionnement du site avec des statistiques à l’appui. Des informations pertinentes vous attendent dans cet opus dédié à l’échangisme en

Lire la suite »
lieux de drague

Où trouver les meilleurs lieux de drague ?

Découvre les meilleurs lieux de drague en France, en Europe ou dans le Monde entier ! Des coins chauds rien que pour toi et te faire plaisir. Avec le confinement : les discothèques, saunas hammams et clubs libertins ne sont pas prêts de rouvrir… En attendant tu peux guetter discrètement cet article qui te mettra en appétit pour tes futures conquêtes pleines

Lire la suite »

Découvrir Wyylde

Partagez Madintouch

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.