Libertinage et Polyamour : stop aux amalgames

Répandre vos désirs

 

Le polyamour est bien souvent associé au libertinage, ce qui peut agacer les concernés. Après quelques recherches, je vous propose une réflexion sur les points similaires et les différences entre les deux. Il ne s’agit que de mon opinion, et je reste ouverte au débat.

polyamour vs libertinage
Polyamour ou libertinage ?

Ce qui est commun au Polyamour et au libertinage

Je serai assez rapide sur ce point. Tout comme les personnes polyamoureuses, les libertins ont plusieurs partenaires avertis et consentants.

Le gros point commun entre ces deux types de relation, c’est qu’elles induisent généralement respect, dialogue et règles préétablies et discutées avec chacun des partenaires. Ce sont des relations susceptibles d’évoluer constamment.

Pour que cette évolution s’oriente dans le bon sens, les individus impliqués devront faire preuve d’une communication et d’une écoute sans faille. Dans les deux cas on ne peut pas résumer cela à « tromper son partenaire avec son entente », ou « faire l’amour à plusieurs ».

C’est beaucoup plus profond et cela implique l’accord total de tous les partenaires, qui doivent d’ailleurs tous être concernés ou au minimum avertis et clairement consentants de la situation. On ne parle pas ici d’expérience ni d’envie d’aller voir ailleurs, mais bien d’une autre manière de concevoir les relations amoureuses.

Découverte du polyamour

Ce qui différencie le Polyamour du libertinage

Chacun son histoire

Bon, je ne vais pas vous faire un cours d’histoire, ce n’est pas le sujet. Mais il me semblait pertinent de pouvoir souligner que Polyamour et Libertinage avaient leur histoire propre.

Honneur au libertinage, qui est le doyen. L’idée de libertinage naît au XVI siècle, en Italie. C’est un courant de pensée qui tend à s’affranchir des doctrines religieuses. Le libertin est un libre-penseur, son but est de choquer, voire de faire scandale.

C’est au XVII siècle, avec une première émancipation des femmes sur le point intellectuel, que le sens du mot se rapproche de celui qu’on connaît. On parle alors de désir et de passion. Le libertinage est un mouvement littéraire et philosophique très présent au XVII et au XVIII siècles.

Au XIX, on connaît l’influence du romantisme, mouvement qui éclipsera le libertinage, sans toutefois le faire disparaître. L’idée de polyamour naît timidement en 1816, sous la plume du philosophe utopiste Charles Fourrier dans le Nouveau monde amoureux.

Il l’appelle ”l’amour multiple” et affirme que ”la fidélité perpétuelle” est contraire à la nature humaine.

Le terme polyamoureux ne verra le jour qu’en 1990 en Occident. Je passe très vite sur l’histoire du polyamour car je pense que vous êtes déjà avisé et je ne voudrais pas être redondante.

Entre pratique et besoin

Le sens courant que l’on donne actuellement au libertinage s’est un peu éloigné de son origine. Même si cela reste une pensée, elle se rapproche davantage d’une pratique connotée sexuellement. Les libertins ont d’ailleurs des lieux dédiés, comme les clubs échangistes ou des sites de rencontres libertines.

Là où le polyamour est une manière plus grande de concevoir l’amour et les relations romantiques. Bon. Pas tout à fait non plus. Je vais prendre des pincettes et parler de manière globale, mais, pour moi, c’est une piste de réflexion assez intéressante.

Ceci dit, j’ai conscience qu’il ne faut pas non plus faire de généralités et mettre toutes les personnes libertines dans le même panier.

Mais pour moi, le libertinage est un ajout que l’on fait au couple, un élément supplémentaire qui fait que l’on se sent mieux dans sa relation. Alors que les personnes polyamoureuses en ont besoin. Elles sont fondamentalement comme ça. Cela fait partie de leur nature.

De leur manière d’être et non de leur manière de faire. De leur vision de l’amour plus généralement. Alors ce n’est pas toujours vrai, je suis d’accord.

Je pense que certaines personnes libertines vous diront qu’elles ne peuvent être autrement. Seulement dans la plupart du temps le libertinage est un plus, une manière d’ajouter du piment dans un couple et aussi de s’épanouir.

En fait, les personnes libertines aiment cette pratique, aiment pouvoir changer de partenaire, quand les personnes polyamoureuses en ont besoin. Je vais apporter d’autres éléments de réflexion dans la partie suivante.

Entre sexe et romantisme

Je pense que là où les personnes libertines vont rechercher quelque chose d’orienté vers le sexe, ce n’est clairement pas la motivation première des polyamoureux. Encore une fois je fais des généralités mais je sais que chaque relation est différente et qu’il y aura toujours un contre-exemple.

Ceci dit, ce que vont chercher les individus dans le libertinage, c’est une autre manière d’expérimenter leur sexualité en changeant de partenaire ou en faisant l’amour à plusieurs.

Là ou les personnes polyamoureuses ressentent en plus le besoin d’établir des relations romantiques. Pour elles l’idée est qu’une seule personne ne peut nous apporter tout ce dont on a besoin dans les relations amoureuses,, un peu comme en amitié d’ailleurs. Que ce soit sur le plan sexuel ou dans la relation même.

D’ailleurs, certaines personnes asexuelles (qui ne ressentent pas de désir sexuel) se définissent comme polyamoureuses. ” Un matin vous m’avez condamnée à choisir Je ne vous aimais qu’à deux Je vous laisse adieu, Choisir serait nous dire adieu” (JJ Goldman, quatre mots sur un piano) – petite parenthèse poétique sur une chanson qui parle de polyamour.

Si je devais résumer ma pensée en une phrase, le libertinage induit forcément la sexualité, alors que le polyamour non. Ce qui ne veut pas dire que des relations libertines ne peuvent pas être romantiques.

Couple à plusieurs et libertinage

Pour moi, des personnes polyamoureuses, qui sont en couple avec plusieurs personnes dans une relation définie (trouple ou plus), peuvent être libertines.

C’est-à-dire que comme il existe autant de forme de polyamour que de personnes polyamoureuses, je pense que certaines d’entre elles peuvent et sont forcément libertines. Prenons un trouple. Une de leur règle serait l’exclusivité entre les trois.

Pas de nouveau partenaire. Mais si l’envie leur prenait, après discussion, iels pourraient devenir libertin.e.s. Restant en trouple tout en ayant des relations sexuelles avec d’autres personnes, que ce soit ensembles ou individuellement.

Pour moi cela se rapproche davantage de libertinage dans le polyamour que de polyamour, puisque le polyamour va au delà des relations sexuelles. Je vous invite d’ailleurs à lire ce témoignage qui pose des questions intéressantes sur les limites pas vraiment définies entre polyamour et libertinage.

Pour conclure sur cette réflexion, la limite entre polyamour et libertinage n’est pas nette. Il existe certes de grandes différences et faire l’amalgame entre les deux serait une erreur. Là ou l’un s’apparente plus à une pratique, l’autre est une vision de l’amour. Il existe autant de vision de l’amour qu’il y a d’individu sur cette terre.

Avatar of Lili

Par Lili

Je suis Alicia Walker une réelle passionnée de la vie et de ses méandres. J'aime les belles relations autant sur le plan émotionnel que sexuel ! Je me suis lancée dans l'aventure Madintouch avec mes copines afin d'obtenir une réelle interaction avec mes lecteurs. J'espère que ce petit bout de moi vous donnera envie d'en découvrir davantage sur cette belle plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.