L’orgasme féminin n’est pas une utopie, comme beaucoup seraient pourtant tentés de croire. Cela s’explique tout simplement par le fait que faire jouir une femme ne relève pas d’un talent inné, cela s’apprend et se pratique, à l’instar de l’apprentissage d’une langue étrangère. Les hommes font très souvent cette erreur de ne pas essayer d’appréhender les « techniques » pour faire jouir sa partenaire. Heureusement, il existe d’autres techniques de jouissance chez la femme qui fonctionnent à tous les coups.

Comment fonctionne l’orgasme féminin ?

Il faut d’emblée savoir que si pour l’homme, le pénis est l’organe du plaisir, pour la femme il s’agit du clitoris. Oui ! Bien au-delà de ce que l’on voit, cet organe est constitué de terminaisons nerveuses extrêmement nombreuses, dont les branches vont « un peu dans tous les sens » dans le vagin, ce qui fait que certaines positions et certaines techniques accentuent les possibilités de jouissance féminine.

À ce sujet, l’orgasme chez la femme se manifeste par des spasmes musculaires en plus d’une sensation extrême de plaisir qui dure 20 à 30 secondes. Lorsque cet orgasme atteint son paroxysme, on peut alors assister à l’éjaculation féminine. Très peu de femmes connaissent cette jouissance extrême. Une technique est infaillible pour y parvenir. En effet, le squirting est une technique de jouissance qui demande de la maîtrise, mais qui marche à tous les coups.

Photographies d'archives - Libre de droits
Orgasme féminin

Squirting : de quoi s’agit-il exactement ?

Beaucoup pensent à tort que l’éjaculation féminine est un mythe. Pourtant, dans un état de jouissance extrême, la femme expulse un fluide clair qui ferait penser à de l’eau : c’est ce qu’on entend par squirt. Très peu de femmes ont déjà éprouvé cette jouissance. Il est pourtant possible pour chacune d’entre elles de le connaître, l’essentiel est d’avoir la bonne technique.

Inutile donc d’avoir un pénis de 25 centimètres de long ou d’y mettre tous ses doigts. La clé du « trempage de draps » réside dans la stimulation du point G. Le squirting compte de très nombreuses techniques, on parle notamment de celle des cornes de taureau qui peut faire jouir n’importe quelle femme avec un voire deux doigts, et ce en l’espace de quelques secondes seulement ! Là encore, rien ne relève du miracle, apprendre les bases de la technique et pratiquer pour mieux la maîtriser sont les impératifs pour atteindre vos objectifs.

En quoi l’orgasme féminin est-il différent de l’orgasme masculin ?

Bien qu’on leur connaisse des similitudes comme les spasmes et contractions des muscles durant le moment fatidique, les différences sont beaucoup plus nombreuses entre la jouissance chez la femme et chez l’homme. On peut notamment remarquer une différence dans la durée et la fréquence de ce moment de plaisir.

Chez la femme, par exemple, l’orgasme peut durer jusqu’à 60 secondes et peut être à répétition, à quelques secondes d’intervalles seulement : le clitoris, qui est à l’origine de la jouissance avec le point G, se gonfle de sang lorsqu’il est excité et peut rester excitable juste après un orgasme, ce qui n’est pas le cas pour le pénis qui redescend aussitôt après la jouissance qui dure entre 3 et 10 secondes.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.