Femme candauliste – Olivia et le dilemme du candaulisme
Femme candauliste une histoire candauliste

Femme candauliste – Olivia et le dilemme du candaulisme

Une « femme candauliste rencontre Olivia » : Olivia cette fameuse autostoppeuse sort de son bus, où il a fait effroyablement chaud, la clim n’ayant pas fonctionné durant ses 3 heures de trajet, et se précipite à son hôtel.

Elle tire tant bien que mal sa valise bringuebalante, à laquelle il manque une roue. Elle porte en bandoulière son sac à main qui tombe du côté droit tandis que du côté gauche tombe la sacoche de son ordinateur portable.

Ces deux sangles positionnées entre sa très forte poitrine mettent en valeur ses belles formes. La jeune femme brune aux yeux verts est vêtue d’un débardeur noir et d’un jean, elle est chaussée de sandales.

Toute dégoulinante de sueur, elle s’approche du comptoir, qui est désert, et attend quelques minutes. Personne ne vient, elle appelle en vain, elle va faire un tour dans les restaurants et les bars où personne ne peut lui indiquer où se trouve le réceptionniste…

Olivia commence à s’inquiéter. Elle se dirige vers l’ascenseur afin de parcourir les étages en espérant croiser quelqu’un. Elle rêve d’une bonne douche et de se délasser au plus vite.

Soudain, surgit de nulle part un beau jeune homme parfaitement au goût d’Oliva, portant une chemise blanche et pantalon noir, ainsi que des mocassins noirs.

« Bonjour Madame, je vous prie de nous excuser pour cette attente. Je suis seul pour gérer la réception, l’accès au SPA et la salle de sport. »

Oliva étant dans un jour de bonnes grâces lui répond, tout en mettant sa poitrine en avant, que ce n’est pas grave.

Le réceptionniste, pas indifférent aux charmes de sa cliente, lui propose pour la dédommager de cette attente un soin relaxant dans l’espace SPA.

Olivia, fort intéressée, lui demande si c’est lui qui réalisera le massage. Elle espère ainsi se retrouver seule avec lui. Le réceptionniste lui sourit et lui répond que non mais qu’il est sûr que l’équipe du SPA sera bien plus qualifiée que lui pour réaliser cette prestation.

Olivia, dans un grand sourire réplique :

« Je suis sûre que vous avez d’autres qualités…

– Sans doute. »

Puis, afin de changer de sujet, il lui demande : « Pourrais-je avoir votre nom s’il vous plait ?

– Madame SANCHEZ, j’ai une réservation pour deux nuits.

– Je vais vérifier. »

Après quelques secondes, il la regarde : « En effet. Je récapitule votre réservation. Donc, deux nuits « PRIVILEGE ». Cela vous donne accès à une chambre avec vue sur le parc, comprenant une baignoire, un service en chambre possible 24h/24 et 7j/7. Petit-déjeuner et le repas du soir au sein de l’un de nos 4 restaurants au choix. Ainsi que la piscine, le SPA et la salle de sport (avec un entrainement personnalisé).

– Oui, c’est bien cela.

– Connaissez-vous notre établissement ?

– Non, je pas encore.

– Très bien. Sortant un plan, il lui indique où se trouve l’ensemble des espaces de restauration, bar ainsi que le centre sportif.

– Vous êtes donc au 4ème étage, chambre 469. Je vous invite à laisser vos bagages dans le vestibule qui vous seront montés dans quelques minutes.

– Je vous remercie pour toutes ces informations. »

Après avoir récupéré le code d’accès de sa chambre et déposé ses bagages, Olivia s’empresse de s’engouffrer dans un ascenseur et d’entrer dans sa chambre.

femme candauliste

Dès son entrée, elle est conquise. Celle-ci est composée d’un lit immense, les rideaux sont bleu turquoise, le mobilier est blanc et harmonieusement disposé.

Elle s’approche vers la fenêtre, sort sur le balcon et admire la beauté d’un parc comprenant des jardins à la française, d’un étang, d’un terrain de golf et des chevaux paissant. Elle termine sa visite par la salle de bain.

Epuisée par son voyage et l’attente, elle décide de se déshabiller et de se faire couler un bain. Des sels de bains sont à sa disposition, elle choisit une fragrance de lavande.

Une petite heure s’écoule. Une fois parfaitement détendue, elle enfile un peignoir et retourne dans la chambre. A sa grande surprise, ses bagages l’y attendent.

Elle n’a même pas entendu le bagagiste entrer et ressortir. Avant d’aller dîner, elle a envie d’aller faire un tour dans le parc. Elle choisit de porter sa robe préférée, la noire, celle qui souligne le mieux ses belles courbes. Elle se boutonne sur le devant, ainsi selon ses envies elle pourra plus ou moins montrer sa poitrine. Les talons ne semblant pas des plus adaptés pour cette escapade, elle remet ses sandales.

Après avoir déambulé dans les divers recoins du parc, où elle a pu apprécier les odeurs des fleurs, admirer les oiseaux peuplant le lac, avoir nourri les chevaux, elle repère très vite les endroits isolés, où elle pourrait se cacher pour un moment coquin.

Ensuite, elle se dirige vers le restaurant, ce soir ce sera italien…

Elle déguste, seule, un succulent risotto au saumon et pesto accompagné d’un Asti ce magnifique vin blanc. Pour terminer cet orgasme gastronomique elle choisit un des desserts les plus fameux d’Italie qui n’est autre que le Tiramisu, qu’elle savoure avec un Chianti. Olivia n’a plus qu’une envie, se faire plaisir… pour cela elle se rend dans l’un des bars de l’hôtel.

Son choix se porte sur le Latino’s. La chaleur que dégage cette ambiance est la meilleure pour commencer sa nuit avec une femme candauliste !

Elle s’installe sur une table un peu à l’écart pour repérer une potentielle « proie ».Elle dégrafe simplement le 1er bouton de sa robe afin de donner une vue plongeante sur ses atouts. Rapidement, un serveur s’approche d’elle afin de prendre sa commande.

Oliva opte pour un cocktail sans alcool, elle espère que la soirée sera longue et souhaite donc être sobre lorsqu’elle aura trouvé ce qu’elle cherche…

Sirotant son cocktail, elle repère un jeune homme brun, la trentaine avec des yeux marron. Il semble être parfaitement musclé (ni trop, ni pas assez), de taille et de corpulence moyennes.

Il ne faut guère plus de temps à Olivia pour qu’elle fasse son choix. Mais le sort en décide autrement, du moins pour l’instant, c’est donc un autre jeune homme qui l’aborde.

Surprise, elle lui sourit. Ce dernier lui propose de le rejoindre à sa table afin de faire plus ample connaissance. Quelque peu déstabilisée par cette approche un peu incongrue, elle se laisse tenter. Tom est blond, les yeux noirs, il porte une barbe de 3 jours, il est assez grand et mince.

Il porte une chemise fine rose pâle qui laisse entrevoir son torse et un pantalon noir.

Ce ravissant inconnu va vite faire chavirer Olivia. Tom propose à Olivia de prendre une consommation, elle accepte sans sourciller et cette fois elle prend de l’alcool. Après avoir bavardé plus d’une heure, Tom propose à Olivia de monter dans sa chambre afin de boire une coupe de Champagne.

Elle accepte sans hésitation. Elle imagine passer un agréable moment rempli de plaisir, mais avant elle se dirige au bar et regarde discrètement le numéro de chambre du beau brun. On ne sait jamais si elle était déçue par ce premier rendez-vous…

Tom ouvre la porte de sa chambre et y fait entrer Olivia qui, à sa grande surprise, fait face à une autre femme. Elle est petite, les cheveux roux, courts, frisotants, assez fine, les yeux verts. Olivia a très rarement vu une femme aussi jolie. La demoiselle lui sourit et se présente : « Je suis Rose ». Olivia lui sourit et se présente à son tour. Se sentant mal à l’aise, elle est sur le point de faire demi-tour quand Tom l’invite à entrer, à se détendre et à boire un verre. L’appel du Champagne étant trop fort, elle accepte, ne sachant pas bien dans quel traquenard elle était tombée.

Rose propose une coupe de Champagne à Olivia ainsi que quelques macarons et autres pâtisseries posées sur la table basse en marbre de Carrare blanche avec des reflets bleus. Les Macarons étant l’une de ses pâtisseries préférées, elle ne s’est pas fait prier longtemps pour en déguster avec du Champagne et poursuivre la conversation entamée au bar.

Rose, est en retrait, elle ne cesse de sourire et participe très peu à la discussion. Puis, elle se lève, fait un clin d’œil et un signe de la main à Tom et s’assoie sur l’un des fauteuils disposés dans le recoin de la chambre.

Tom pose alors sa main droite sur la cuisse gauche d’Olivia. Surprise, elle sursaute, elle est gênée, elle repousse sa main et lui sourit. Ce n’est pas qu’elle ne souhaiterait pas aller plus loin avec Tom, bien au contraire, elle est plus qu’excitée et commence à être humide, mais la présence de Rose la met mal à l’aise.

Tom a bien compris sans même qu’elle ne le lui dise. Il lui sourit et l’invite à se laisser faire. Il lui explique que Rose n’arrive pas à avoir de rapport sexuel car elle n’aime pas ça. En revanche, ce qui l’excite et lui plait c’est de le voir prendre du plaisir avec une autre femme.

La seule condition pour lui permettre d’avoir des rapports extraconjugaux est de le savoir et de regarder. Ainsi, seul le candaulisme est permis afin qu’elle ne se sente pas trompée.

Olivia est déboussolée par cette proposition indécente coquine, ce type de pratique ne fait pas partie de ses habitudes.

Elle indique à Tom qu’elle a besoin de temps pour envisager une quelconque relation de candaulisme.

Tom ressert une coupe de Champagne à Olivia afin qu’elle se détende. Tom souhaite savoir ce qui la gêne dans cette relation. Elle lui répond que le fait de se savoir observée, que quelqu’un puisse connaitre son intimité en étant présent sans même participer directement la déstabilise.

Tom lui propose de se mettre dos à Rose afin que leurs regards ne se croisent pas.

Tom pose de nouveau sa main sur la cuisse d’Olivia, il est vraiment excité, il ne peut plus cacher son pénis qui grossit à vue d’œil. Son pantalon un peu séré en laisse deviner la forme. L’alcool aidant, l’excitation d’Olivia ne fait que croitre.

Olivia se met dos à Rose et timidement commence à caresser le sexe de Tom avec ses mains.

Mais rien n’y fait, le fait de se sentir épiée par Rose bloque Olivia, qui ne semble pas être prête au candaulisme.

femme candauliste

Rose, la sulfureuse femme candauliste, propose donc de changer de pièce, afin qu’Olivia ne sente plus sa présence.

Cette dernière acquiesce, Rose quitte donc la pièce principale.

Elle allume la petite caméra installée afin de pouvoir observer tout ce qu’il se passe.

Tom fait allonger Olivia sur le lit afin qu’elle se sente plus à l’aise et commence à lui caresser le cou, descend légèrement sur sa poitrine, qu’il dénude lentement, il y pose ses lèvres et lui mordille chacun de ses tétons.

Il la déshabille, elle n’est désormais plus qu’en culotte, il continue d’alterner ses caresses avec ses mains et ses lèvres.

Olivia commence à se détendre et lâche prise alors Tom poursuit ses caresses. Il a désormais une main sur sa poitrine et l’autre sur son vagin, qui est toujours couvert. Olivia, à travers sa culotte, sent les doigts de Tom qui l’effleurent, sans pour autant pouvoir rentrer, Oliva retire donc sa culotte et écarte bien les cuisses.

Elle appuie sur la tête de Tom afin qu’il descende. Et si cette soirée était un « tout pour elle » …

Tom descend sans même se faire prier, il commence par uniquement lui caresser la chatte avec sa langue, sans y entrer et aspire tout ce qui dégouline. Il alterne les caresses avec sa langue et ses doigts. Lorsqu’il retire ses doigts, il les pose sur les lèvres d’Olivia afin qu’elle les lui nettoie.

Dans l’autre pièce Rose, la femme candauliste observe ce qui se passe. Elle a une vue plongeante sur les cuisses d’Olivia et voit la tête de son homme s’activer à donner du plaisir.

Cela l’excite de plus en plus, elle pousse de légers de gémissements, cette relation de candaulisme semble bien partie. Olivia enlace de ses cuisses Tom qui n’a plus d’autre choix que de procéder à un cunni puisqu’il ne peut plus se relever.

Il entre sa langue dans son vagin, il lui chatouille le clito puis le mordille. Olivia commence alors à pousser de petits cris, ce qui ne fait que renforcer l’excitation de Rose.

En voyant entrer Olivia dans la chambre elle se doutait que grâce à la rencontre candauliste de ce soir elle aurait un orgasme…

Olivia s’empare des mains de Tom, elle en dépose une sur ses seins afin qu’il les lui tripote tandis qu’elle lèche un à un les doigts de l’autre main.

Puis elle délivre Tom, elle le fait se lever, le pousse sur le lit et à son tour s’empresse de lui faire vivre un moment d’extase.

Elle commence par glisser la queue de Tom entre ses seins, elle les malaxe contre, elle pose son gland sur ses tétons. Puis, elle bloque son pénis entre ses seins afin de pouvoir lécher son gland tout en le branlant.

Rose est comblée, elle mouille elle aussi, elle en profite pour se caresser et se lécher les doigts.

Elle frissonne de plaisir, son instinct ne l’avait pas trompé, ce sera sans doute la plus belle relation candauliste qu’elle pourra vivre.

Tom découvre très vite qu’Olivia est une experte de la pipe et qu’elle joue avec son sexe divinement bien. Elle commence par lui gober les testicules tout en le branlant d’une main, puis remonte le long de son sexe avec sa langue, avant de glisser sa queue entièrement dans sa bouche.

Les yeux d’Olivia sont pétillants et brûlent de désir. Elle s’arrête et demande à Tom s’il est sûr que Rose ne souhaite pas les rejoindre, que ça pourrait être un bon moment à partager à trois et que cela rendrait ce moment encore meilleur.

Tom lui indique que non. Ce soir ils ne seront que tous les deux à participer, c’est le principe du candaulisme.

Olivia reprend donc son ouvrage là où elle l’avait laissé. Tom ne connaissant pas les goûts d’Olivia, il la prévient qu’il va bientôt venir.

Olivia lui indique de ne pas s’inquiéter et qu’elle se délectera de son nectar avec plaisir, que n’aimant pas les préservatifs et ne prenant pas la pilule il devra la prévenir à chaque éjaculation afin qu’elle le prenne en bouche.

Olivia n’a plus qu’à se relever, Tom s’assoit alors sur le sol, il croise ses jambes et lui commande de venir le chevaucher. Olivia enroule ses cuisses autour du buste de Tom. Ce dernier ne peut que plonger, pour son plus grand bonheur, sa tête entre ses seins. Ses mains appuient sur les épaules d’Olivia.

Rose ne peut plus rien voir car ils sont tous deux en dehors du champ de la caméra, elle n’entend que les gémissements d’Olivia. Elle sort donc et va s’installer discrètement sur le fauteuil. Olivia est tellement bien qu’elle ne la remarque même pas. Rose pourra enfin pleinement participer à cette séance de candaulisme.

Le pilonnage de Tom pendant que sa femme candauliste l’observe est de plus en plus rapide, il va au plus profond d’elle, elle hurle tellement c’est bon.

Tom lui dit qu’il a mal aux jambes et lui propose de la prendre en levrette. Olivia se lève et remarque Rose.

Surprise, elle se sent de nouveau mal à l’aise. Toutefois, avant qu’elle ne puisse dire quoi que ce soit, Tom s’insère en elle. Elle est à 4 pattes et se tient au lit. Tom, quant à lui, la saisit par les hanches et la bourrine.

Rose est au comble de sa joie, elle sent son homme prendre du plaisir, elle cale sa respiration sur la sienne, elle s’imagine à la place d’Olivia, ils sont tous deux connectés et ne font plus qu’un.

Pour Rose tout comme pour Tom, Olivia n’existe plus, ils sont en communion. Olivia sent bien que quelque chose se passe, qu’il y a comme un fil qui les relie. Mais à sa grande surprise, elle ressent l’énergie qui se dégage et s’en empare, ce qui décuple son plaisir. Elle est submergée par tant de bien-être et d’harmonie.

Les va-et-vient de Tom se font de plus en plus rapides, sa tête tape contre le lit, elle ne parvient pas à la maintenir droite.

Tous les 3 poussent en même temps des cris de jouissance.

Puis, Olivia se lève, s’approche de Rose et indique à Tom de la rejoindre, il s’exécute.

Elle pose sa main sur la cuisse de Rose tandis qu’elle embrasse Tom sur la bouche. Puis, elle descend sur ses tétons avant d’arriver à son sexe. Elle garde une main sur Rose afin d’être encore plus connectée, mais elle ne tente aucune autre action à son encontre. Elle a bien compris qu’elle n’y parviendrait pas et que Rose était heureuse ainsi.

Rose, la femme candauliste comblée, quant à elle, bien que surprise, sent le cœur d’Oliva battre la chamade. Elle sent la chaleur de sa main et partage cette excitation.

Tom bifle alors Olivia à plusieurs reprises, ses deux joues, son front, ses seins prennent des petits coups, mais rien de douloureux. Puis, Olivia réalise de nouveau une magnifique fellation, Tom en fait presque un malaise tellement la jouissance est à son paroxysme…

Olivia finit par se lever et s’allonger sur le lit, elle est positionnée sur son côté droit et prend de nouveau la main de Rose et lui sourit. Pour finir, Tom vient prendre Olivia en cuillère, il peut ainsi avoir la main droite sur sa poitrine et la lui caresser tandis que son autre main tient celle de Rose. Ils se tiennent tous les trois….

Après plusieurs minutes ainsi positionnés, sans même se dire un mot, ils s’arrêtent tous les deux, puis Olivia se lève et se rhabille. Tom en fait de même puis propose à ses deux déesses de boire un verre. Elles acceptent tout en grignotant les dernières pâtisseries, ces efforts leur ont donné faim.

Oliva, ravie de cette nouvelle expérience avec une femme candauliste, leur souhaite une bonne nuit et regagne sa chambre. Le beau brun du bar sera peut-être pour demain soir…

Récit d’une femme candauliste par « Ju » notre fidèle lecteur, to be continued 😊

 

Madintouch Love & Partage
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Madintouch

Exhibitionniste, libertine et amatrice de Porno Chic à la française. Superbe brune ... En effet, je pourrais être votre voisine, votre collègue ou simplement une femme que vous croisez dans la rue sans vous douter qu'en réalité se cache sous ce visage “d'ange” une vraie salope avide d'orgasmes à la chaîne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Abonne-toi vite à ma newsletter

Rejoins ma liste de diffusion pour recevoir une belle surprise !

You have Successfully Subscribed!